Peulet Biplace Marcel Guittard

Autre nom (ou nom en langue originelle) : Biplace de Créteil
DONNÉES GÉNÉRALES
Année du premier vol
(ou de design, si seul projet)
1934
Pays France
Designer(s) SABLIER, Georges & PEULET
Premier constructeur PEULET & POCCARD, Club Aéronautique de Créteil (FR)
Type d'appareil Planeur
Fonction Initiation

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Envergure 15 m
Longueur 8.4 m
Hauteur 2.4 m
Allongement9
Surface alaire25 m2
Profil aile--
Masse à vide180 kg
Masse maxi--
Charge alaire--
Vitesse mini--
Vitesse maxi--
Finesse maxi
Taux de chute mini--
Nb sièges2
StructureBois et toile

Charles GIROD devant le biplace du Club aéronautique de Créteil - Banne d'Ordanche, août 1934 [Photo David - coll. Roussel, via Barnérias]
[Dessin Jacques Marceau - Vieilles Plumes n° 3]

AUTRES INFORMATIONS

Constructeur(s)
ConstructeurConstruits
PEULET & POCCARD, Club Aéronautique de Créteil (FR)1
Nombre total de constructions1
Infos techniquesPlaneur biplace dessiné par extrapolation des plans du Sablier Type 19, avec un fuselage poutre caisson aux formes arrondies. La poutre avant sert de patin (sans amortisseur) et est carénée, équipée de deux postes à double commande en tandem.
Histoire résuméePlaneur biplace dessiné par Henri PEULET et construit par les membres de l'Aéro-Club de Créteil, sous la direction de Peulet et Poccard.
Août 1934 : le Centre de la Banne d'Ordanche accueille le Club Aéronautique de Créteil qui vient tester
son planeur biplace "Marcel Guittard". Roland DENIZE et Raymond JOULIE vont réaliser une vol de 2h 11 min le dimanche 26 août 1934, s'appropriant ainsi le record français de durée en biplace (c'est le troisième record établi sur le site de la Banne d'Ordanche). Ce record sera repris le même jour, quelques heures plus tard par ses anciens détenteurs, DULCY et ROGER, qui le porteront à 2h 50 min (sur la pente de Pujaut près d'Avignon).
Ce biplace réalisera d'autres vols supérieurs à une heure, mais sera détruit avant la fin du stage : les pilotes DENIZE et CARTIER sortiront légèrement blessés de l'accident. Il sera réparé à Créteil, puis redescendu à La Banne où il est détruit par l'effondrement du hangar à la suite de fortes chutes de neige. Peulet propose de reconstruire un fuselage permettant l'installation d'un moteur, les deux places devenant côte à côte. Mais il n'y eut pas de suite.
Liens personnalités Pas de personnalité associée.
Compléments docs

SOURCES DOCUMENTAIRES

Liens WEBPas de site référencé.
LivresCe qu'il faut savoir pour devenir pilote de vol à voile
par GIROD, Charles & GIROD, Olga (1937) [p. Livre VII - fig.91. Note + dessin].
Histoire du vol à voile français
par JOUHAUD, Reginald & JOUHAUD, Anne (1992) [p. 60. Note].
Planeurs au dessus des volcans
par BARNÉRIAS, Jean (2007) [p. 67. Note + 1 photo].
Vieilles Plumes n° 22 - Le vol à voile des années 30, Pierre Massenet et l'AVIA
par VAYSSE, Pierre & PÉCHAUD, Robert & MARCEAU, Jacques (2010) [p. 154, 174. Deux photos].
Vieilles Plumes n° 7 - Chronique du vol à voile français de 1933 à 1940
par MARCEAU, Jacques & VAYSSE, Pierre (1997) [p. 9. Note].

MODÈLES RÉDUITS

Pas de plan ou kit référencé.
Fiche n° 1733 [Dernière mise à jour : 2017-01-07]