Chapeaux CH-23

DONNÉES GÉNÉRALES
Année du premier vol
(ou de design, si seul projet)
1932
Pays France
Designer(s) CHAPEAUX, Émile
Premier constructeur Émile CHAPEAUX, Villefranche sur Saône (FR)
Type d'appareil Planeur
Fonction Performance

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Envergure 18.5 m
Longueur--
Hauteur--
Allongement18
Surface alaire19.2 m2
Profil aileSTAé 26A
Masse à vide185 kg
Masse maxi275 kg
Charge alaire14.47 kg/m2
Vitesse mini--
Vitesse maxi--
Finesse maxi23
Taux de chute mini0.6 m/s
Nb sièges1
StructureBois et toile

Le CH-23 à la Banne d'Ordanche [David, collection Roussel, via Barnérias]
[Pas de plan 3 vues connu]

AUTRES INFORMATIONS

Constructeur(s)
ConstructeurConstruits
Émile CHAPEAUX, Villefranche sur Saône (FR)1
Nombre total de constructions1
Infos techniquesFuselage ovoïde construit en bois à partir d'une poutre centrale recevant des couples, lisses et un revêtement travaillant en contreplaqué. L'aile, rectangulaire dans sa partie centrale, est triangulaire et très effilée vers les extrémités. Vue de face, l'aile présente l'aspect en M d'une aile de mouette. L'aile se pose sur une cabane située derrière le poste de pilotage et est contreventée au fuselage par deux paires de mâts parallèles. Une caractéristique étonnante de ce planeur est d'avoir ses bouts d'aile entièrement mobiles en guise d'ailerons.
«...le fuselage est de section elliptique avec revêtement travaillant en contreplaqué de bouleau. Il est formé d'une poutre sabot qui reçoit le chassis-support du siège, le manche à balai et le crochet avant de remorquage. Une série de couples reliés par six longerons principaux et des lisses intermédiaires forment l'ossature du fuselage. Une poutre sabot a permis de pratiquer une ouverture très grande pour la porte d'accès au poste de pilotage. Le pilote peut donc facilement et rapidement se lancer en parachute. L'aile, bilongeron, a une forme en M, vue de face. Elle comporte une section centrale bilongeron rectangulaire puis effilée. Les extrémités, effilées, sont constituées par les ailerons eux-mêmes ; elles sont donc entièrement mobiles. L'incidence de la voilure varie de l'emplanture aux extrémités, le maximum étant situé au premier tiers de l'envergure. Elle est revêtue de contreplaqué d'aulne de 10/10. Cette voilure est posée sur une cabane carénée située derrière le poste de pilotage et contreventée au fuselage par deux paires de mâts parallèles.»
Histoire résuméeCe planeur de performance, dont la construction débuta en 1931, est une extrapolation des diverses recherches d'Émile CHAPEAUX.
Un seul exemplaire sera réalisé. En vue de participer au Concours International de la Banne d'Ordanche, près de Clermont-Ferrand, Emile Chapeaux confie les essais à Georges Burlaton de l'Aéroclub du Rhône et du Sud-Est. Trois essais au treuil eurent lieu à l'aérodrome de Bron, le 26 décembre 1932. Burlaton tint l'air successivement 1,15, 1,40 et 2,7 minutes avec des conditions météorologiques défavorables. En janvier 1933, un nouvel essai a lieu à Bron : un
Caudron 125 piloté par Olive remorque le planeur jusqu'à une altitude de 400 mètres. Burlaton atterrit après 7, 12 minutes d'évolution. Le samedi 7 janvier, nouvel essai remorqué au-dessus du Mont Verdun, dans les Monts d'Or,
au nord de Lyon. A partir d'une altitude d'environ 1000 mètres, Burlaton se pose après 21,3 minutes de vol. Cet appareil effectuera de très nombreux vols jusqu'à la guerre en 1939.
Le seul exemplaire construit a été acquis par Georges BURLATON pour l'Aéro-Club du Rhône. Il procède aux essais en 1932 à Lyon. Le CH-23 (parce que de finesse 23) participa au concours de la Banne d'Ordanche 1933 (pilote Georges Burlaton) mais il ne semble pas avoir réalisé des performances particulières.
Liens personnalitésCHAPEAUX, Émile Joseph Alexandre (France)
Compléments docs

SOURCES DOCUMENTAIRES

Liens WEBSite : C.A.L.M. (Cercle Aéronautique Louis Mouillard) . Note + photo + specs. (2014-03-11 CL)
LivresHistoire du vol à voile français
par JOUHAUD, Reginald & JOUHAUD, Anne (1992) [p. 270. ].
Planeurs au dessus des volcans
par BARNÉRIAS, Jean (2007) [p. 54. ].
Vieilles Plumes n° 22 - Le vol à voile des années 30, Pierre Massenet et l'AVIA
par VAYSSE, Pierre & PÉCHAUD, Robert & MARCEAU, Jacques (2010) [p. 147. Note + 2 photos + specs].
Vieilles Plumes n° 7 - Chronique du vol à voile français de 1933 à 1940
par MARCEAU, Jacques & VAYSSE, Pierre (1997) [p. 24. Note + photo + specs].
Autres sourcesLettre d'Information Dédale n° 102, été 2012 p 17. 2 photos

MODÈLES RÉDUITS

Pas de plan ou kit référencé.
Fiche n° 387 [Dernière mise à jour : 2015-03-01]