Kormoran KO-2

DONNÉES GÉNÉRALES
Année du premier vol
(ou de design, si seul projet)
1935
Pays Allemagne
Designer(s) HARTMANN, & SOMBOLD, Heinz
Premier constructeur --
Type d'appareil Motoplaneur
Fonction Performance

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Envergure 13 m
Longueur 6.4 m
Hauteur 1.75 m
Allongement--
Surface alaire--
Profil aile--
Masse à vide185 kg
Masse maxi300 kg
Charge alaire20 kg/m2
Vitesse mini--
Vitesse maxi--
Finesse maxi
Taux de chute mini--
Nb sièges1
Structure--

[Les Ailes N° 775, 23.04.1946, Gallica-BnF]
[Les Ailes N° 775, 23.04.1946, Gallica-BnF]

AUTRES INFORMATIONS

Constructeur(s)Pas de constructeur référencé
ConstructeurConstruits
Infos techniquesMoteur deux-cylindres opposés Koeller de 18.5 CV.
Histoire résumée[Extrait de l'article paru dans Les Ailes N° 775 du 23.04.1946]
De Hannovre à Port-Lyautey
Un motoplaneur, créé en Allemagne a été reproduit au Maroc
Le "Kormoran" a révélé de bonnes qualités de vol
Le mois dernier, "Le Pingouin", organe des clubs aéronautiques nord-africains, signalait la construction, par deux "amateurs" de Port-Lyautey (Maroc) d'un motoplaneur qui, dès son premier essai, révéla de belles qualités de vol. Ce motoplaneur baptisé "Kormoran", fut réalisé par M. Ernest Schmid, mécanicien du "Club des Canetons", et M. Heinz Sombold, Ingénieur.
Or, ce "Kormoran" marocain est une vieille connaissance. Son existence fut révélée en avril 1935 par "Der Deutsche Sportflieger". C'était un motoplaneur construit, déjà sous le nom de "Kormoran Ko-2 a", par les ateliers Hartmann et Sombold, à Hanovre. De cette ville allemande, M. Sombold a probablement émigré à Port-Lyautey, puisque c'est le nom d'un des constructeurs du motoplaneur marocain.
Son origine n'enlève d'ailleurs rien à l'intérêt réel de l'appareil qui, à Port-Lyautey, fut réceptionné par le chef-pilote Lacroix avant d'être pris en mains par . Schmid. Celui-ci, qui n'est pas breveté, et ne totalise que trois heures de double commande, s'enleva aisément sur le "Kormoran" et réalisa plusieurs vols qui révélèrent les qualités de l'appareil et, notamment, sa facilité de pilotage.
Le moteur est un deux-cylindres opposés Koeller de 18 CV. 5. Au régime de 2.500 tours (14 CV. 2), il assure à l'appareil une vitesse de 85 km-h. et à celui de 2.000 tours (18 CV.5), de 95 km-h.
Le rayon d'action est de l'ordre de 500 km Le décollage s'obtient en 15 secondes à une vitesse de 56 km-h. La vitesse d'atterrissage est sensiblement la même : 54 km-h. L'appareil monte à 1.000 m. en 15 min 3 sec. et son plafond théorique atteindrait 4.500 mètres.
Comme construction, rien de particulier à signaler. C'est un monoplan à aile haubanée par deux mâts. Le pilote est à l'avant de l'aile; le moteur est placé au-dessus et à l'arrière. L'aile comporte deux longerons en double T, en bois, naturellement comme les nervures; Le bord d'attaque, ainsi que les extrémités marginales sont recouverts de contre-plaqué; le reste est entoilé. Le fuselage, de section pentagonale, comprend douze couples réunis par cinq lisses; son recouvrement est en contreplaqué. Les gouvernails sont compensés.
Le pilote Edgard Dittmar, frère de l'as allemand du vol à voile Heini Dittmar, qui a essayé l'appareil, avait donné, sur lui, un avis favorable que les essais de Port-Lyautey ont confirmé. Notons que l'appareil est vendu, en Allemagne, 3.200 marks soit un peu plus de 20.000 francs. C'est sensiblement le prix du S.F.A.N.
D'après les renseignements publiés par la presse marocaine, le "Kormoran" de Port-Lyautey reproduit fidèlement les caractéristiques du prototype de Hanovre et sa construction fut suivie et acceptée par le Bureau Veritas.
Liens personnalités Pas de personnalité associée.

SOURCES DOCUMENTAIRES

Liens WEBSite : GERMAN AVIATION 1919 - 1945 . Fiche descriptive du Kormoran KO-2. (2017-07-07)
LivresPas de livre référencé.
Autres sources[Les Ailes N° 775, 23.04.1946, Photo + 3-vues + specs + texte

MODÈLES RÉDUITS

Pas de plan ou kit référencé.
Fiche n° 4284 [Dernière mise à jour : 2017-07-07]