Hoekstra H.3

DONNÉES GÉNÉRALES
Année du premier vol
(ou de design, si seul projet)
1953
Pays Hollande
Designer(s) HOEKSTRA, Jan K.
Premier constructeur --
Type d'appareil Planeur
Fonction Expérimental

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Envergure 10 m
Longueur 4.4 m
Hauteur--
Allongement20
Surface alaire5 m2
Profil aileNACA 63 (emplanture) et NACA 64 (saumon)
Masse à vide80 kg
Masse maxi180 kg
Charge alaire35 kg/m2
Vitesse mini--
Vitesse maxi--
Finesse maxi35 à 100 km/h
Taux de chute mini0.75 m/s à 90 km/h
Nb sièges1
Structure--

[Pas de photo connue]
[Sailplanes and Glider octobre 1953]

AUTRES INFORMATIONS

Constructeur(s)Pas de constructeur référencé
ConstructeurConstruits
Infos techniques--
Histoire résumée[Traduction article Sailplanes and Glider octobre 1953]
JAN K. HOEKSTRA est l’un des pilotes de planeur les plus connus aux Pays-Bas. Il est le premier pilote à avoir reçu l'indigne d'argent "C" et est titulaire du record national pour la durée depuis 1937 avec 24,04 heures.
Il y a environ 20 ans, il a conçu et construit un gros biplace mais il a été emporté par une rafale sévère et endommagé au-delà de toute réparation peu après les premiers vols. Après ce "H-l" il a conçu un petit avion et il travaille actuellement sur le projet "H-3", un minuscule planeur avec une vitesse de croisière très élevée.
Le "H-3" a une envergure de seulement 10 mètres (33 pieds) et une surface alaire de 5 m2 (le "Olympia" a une surface de 15 m2). L'allongement est ainsi de 20. Avec un poids total de 180 kg (395 lb), (y compris 100 kg ou 220 lb pour le pilote plus parachute, radio, etc.), sa charge alaire est de 35 kg/m2 (72 lb/pi2), ce qui est très élevé pour un planeur.
Il utilise des profils laminaires de la série NACA 64 au saumon de l’aile et de la série 63 à l'emplanture. L’aile n’a pas de vrillage. L'empennage papillon utilise aussi des profils laminaires.
La finesse maximale calculée est de 1:35 à 100 km/h (62 m.p.h.) et le taux de chute minimal de 75 cm/sec (2,5 pi/s) à 90 km/h (56 m.p.h.). La vitesse minimale avec volets sortis est de 62 km/h (39 m.p.h.).
La construction du "H-3" est entièrement en bois. L’aile et le fuselage seront tous deux en sandwich, sans longerons. Le fuselage circulaire a une double peau. L’espace entre les deux peaux est rempli d’une sorte de matériau léger.
Le système de contrôle de l'empennage papillon est très simple. Il n'y a pas de freins de piquée dans les ailes et Hoekstra envisage d'utiliser un parachute de queue pour l’atterrissage.
La conception n’est pas encore achevée et on n'a pas d'information concernant la construction d’un prototype. Hoekstra a un atelier à Rotterdam où il construit le deuxième prototype du nouveau planeur d'entraînement néerlandais "T-10". Une version deux places de celui-ci devrait voler dans quelques mois.

Note de traduction
Pour acquérir l'insigne d'argent C (ou simplement insigne d'argent), le pilote doit effectuer un gain d'altitude de 1'000 mètres, un vol de 5 heures après largage et un vol de distance de 50 kilomètres au moins. Ceci peut être effectué en un seul vol ou dans des vols séparés.
Liens personnalités Pas de personnalité associée.
RemarquesLe planeur Hoekstra H-3 n'a jamais été construit

SOURCES DOCUMENTAIRES

Liens WEBPas de site référencé.
LivresPas de livre référencé.
Autres sourcesSailplanes and Glider octobre 1953, article + 3-vues + schéma commandes

MODÈLES RÉDUITS

Pas de plan ou kit référencé.
Fiche n° 4482 [Dernière mise à jour : 2022-04-18]