Ikarus Meteor

Autre nom (ou nom en langue originelle) : Cijan-Obad Meteor
DONNÉES GÉNÉRALES
Année du premier vol
(ou de design, si seul projet)
1955
Pays Yougoslavie
Designer(s) CIJAN, Boris & OBAD, Stanko & MAZOVEC, Miho
Premier constructeur Ikarus Avijaticarski put 10, Zemun
Type d'appareil Planeur
Fonction Performance

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Envergure 20 m
Longueur 8.05 m
Hauteur--
Allongement25
Surface alaire16 m2
Profil aileNACA 63(2)616.5
Masse à vide405 kg
Masse maxi505 kg
Charge alaire31.5 kg/m2
Vitesse mini67 km/h
Vitesse maxi250 km/h
Finesse maxi42 à 90 km/h
Taux de chute mini0.6 m/s
Nb sièges1
StructureConstruction entièrement métallique (aluminium)

[via 2R Fly]
[Dessin Michel Blanchard]

AUTRES INFORMATIONS

Constructeur(s)
ConstructeurConstruits
Ikarus Avijaticarski put 10, Zemun--
Nombre total de constructions--
Infos techniquesExiste en deux versions : 57 et 60 (amélioration de la verrière et de la partie arrière du fuselage). Patin et roue rétractables.
Histoire résuméeLe Meteor effectua son premier vol en 1955, prouvant ainsi l'extraordinaire avance technique acquise par l'industrie yougoslave en matière de construction de planeurs de grande performance. Le Meteor a une finesse de 40, c'est à dire qu'il est beaucoup plus fin que la plupart des appareils modernes de la même catégorie. Monoplace particulièrement fini dans dans sa finition, il est remarquable par plus d'un point : la construction est entièrement métallique ; le train d'atterrissage est constitué d'un patin avant et d'une roue principale, tous deux entièrement escamotables par commande manuelle. Deux versions du Meteor sont connues : les modèles 57 et 60, le dernier différant du premier par l'amélioration de la verrière et de la partie arrière du fuselage. Tout comme le Kosava, autre production yougoslave, le Meteor est construit par les usines Ikarus. Il est utile de noter qu'une machine aussi évoluée n'a pu être réalisée que grâce à la solide organisation interne régissant tous les secteurs industriels en Yougoslavie : un établissement central s'occupe des recherches et études, tandis que la construction en série, si elle est décidée, se trouve assurée par l'un des cinq ou six groupes de pure fabrication [Les planeurs, 1962].

Quand il a été construit en 1956, avec une envergure de 20 mètres, c'était le plus grand planeur existant dans le monde. Les concepteurs, Stanko Obad et Boris Cijan s'étaient fortement inspirés de l'Orel de Boris Cijan (1948), qui était en bois, pour dessiner le Meteor. C'est un appareil très moderne, avec une finesse de 42, ce qui était alors un résultat remarquable. Cette machine, construite dans un atelier IKARUS, obtint des résultats remarquables dans les compétitions internationales.
Liens personnalités Pas de personnalité associée.
Exemplaires existants
Immatriculé : 9A-GSO (En état de vol), localisation inconnue.
Immatriculé : YU-4103 (En état de vol), localisation inconnue.
Compléments docs

SOURCES DOCUMENTAIRES

Liens WEBSite : 2R Fly . Note + 1 photo + plan 3 vues + specs. (2011-02-09 CL)
LivresAerotyp Segelflugzeuge
par SCHMIDT, Heinz A. F. (1969) [p. 66-67. Photo + 3-vues + specs].
Les planeurs
par NOOTENS, Denis & Della FAILLE, Jacques (1962) [p. 130-131. Note + 1 photo + specs].
Sailplanes 1945-1965
par SIMONS, Martin (2001) [p. 182-183. Texte + 2 photos + plan 3 vues + specs].
The world's sailplanes
par OSTIV (1958) [p. 194, 196 - 199. Photo + 3-vues + specs + description].
Autres sourcesSoaring novembre-décembre 1956 couverture. Photo (à Saint Yan).
Soaring juillet-août 1958 p 12. Photo.

MODÈLES RÉDUITS

Fiche n° 724 [Dernière mise à jour : 2011-10-09]